Accueil / home ConstanteVeille de traversée

English Francais

11 Janvier

11 Janvier
Nous sommes réveillés de très bonne heure par les filles (6h00) Elles ne donnent décidément pas de répit. Hier, des Australiens aussi mouillés dans cet endroit, nous ont indiqué la fréquence d’un « Net » sorte de réseau de navigateurs qui se donnent un rendez vous à la radio chaque jour afin de communiquer sur la météo, l’état de la mer et d’éventuels problèmes personnels que la chaîne de solidarité ainsi créée serait capable de résoudre. Moi qui suis royalement ignare dans ce domaine, je décroche cet étrange microphone et j’attends sagement mon tour. Il y a là une femme, Christine, qui appelle chaque bateau pour connaître la position, la météo du coin et la situation à bord. J’apprends alors qu’elle se trouve sur le point d’atterrir au nord des îles Maldives ; Cela veut dire que ma radio est capable de capter cette station pourtant très lointaine. Je suis soudain très excité à l’idée que cette boite noire mystérieuse puisse réellement me servir à quelque chose. Vient le moment où Christine appelle d’éventuels nouveaux arrivants désireux d’intégrer le net. Le cœur battant, je décroche le micro, ne sachant pas si elle pourra m’entendre. A ma très grande surprise, elle m’entend très bien et me confirme que ce net sera encore opérationnel au moment de notre départ dans une petite semaine. La radio commence à présenter un visage amical. Je commence à me demander si Christine pourrait être entendue par Papa qui se trouve à St Cyprien. De cette manière elle ferait le relais entre nos deux émetteurs (Fréquence 8122.0 à 2h30 GMT)  Nous relevons le mouillage avec une antiquité d’ancre thaïlandaise abandonnée là depuis des années. Le guindeau a souffert pour remonter tout ce tas de ferraille ; je commençais à croire que mes batteries étaient à plat. Il n’y a pas un souffle de vent et nous avançons au moteur. Evidemment, je l’observe sous toutes les coutures. Il faut une heure et dix minutes de marche à 1500 tours pour que la pression se stabilise entre 26 et 28 PSI au lieu des 30 minimums. Bon cela devrait le faire comme on dit. Nous nous dirigeons vers le sud de Phuket à Ao Chalong pour aller au zoo le lendemain avec les enfants. Nous effectuons le dernier quart du trajet à la voile au près serré car le vent est passé au sud est !!! Où est la mousson ? Nous jetons l’ancre au nord est de la baie Ao Chalong juste en face d’une plage que bordent restaurants et hôtels. Les enfants se délectent dans la piscine du Novotel et nous prenons une bonne douche aux toilettes. Mais surprise ! Il n’est pas possible de rentrer au bateau, la marée est trop basse ; le dinghy repose sur une quantité de corail mort trop importante pour être franchie à sec. Nous mangeons à une des gargotes de la plage, c’est délicieux et pas cher. Julie s’endort dans mes bras et Carmen se régale avec le sable, les chats et les enfants des restaurateurs. Mais quand il faut se mettre les pieds dans l’eau pour rentrer vers le 20h30, c’est la révolution ; Les filles pleurent, elles tombent de sommeil ; évidemment, réveillées à 6 heures… ! A leur tour de souffrir un peu...
Bonne nuit

Du 11 au 16 Janvier

Du 11 au 16 janvier
Ce sont les derniers jours avant le départ que nous passons en partie à Ao Chalong pour faire le plein d’eau et de fuel. Nous effectuons notre clearance deux jours avant le départ effectif car nous voulons les passer à Nai Harn au sud ouest de Phuket ; C’est sympa et l’eau y est relativement claire. Nous décollons vers cette baie juste après les formalités de sortie et après le plein de fuel. Voilà, il n’y a plus qu’à pointer le bout dehors de Constante vers l’ouest. Après deux journées à Nai Harn à profiter de la douche gratuite de l’hôtel et à envoyer les derniers messages e-mail à nos familles respectives, nous sommes prêts.
Good by Thaïlande Nous y avons trouvé énormément de touristes et peu de nature calme où ils n’y fourmillent pas. Mais les sourires étaient présents sur les visages malgré l’immense cataclysme que Phuket à subit il y a de cela déjà trois années.  


Nous contacter - Mentions Légales  - Copyright 2007 - 2011